Q

Quels sont les différents types de savon naturel ?

Nous vivons dans une époque où le naturel est recherché plus que jamais. Le savon fait partie de ces produits que nous voulons être sûrs et sains pour notre santé, tout en gardant sa caractéristique nettoyante.

Comparé au savon industriel, le savon naturel n’a que du bon et ses promesses sont nombreuses en termes de bienfaits.

Dans cet article, nous allons faire le comparatif entre ces deux options avant de mettre en avant les savons naturels les plus vertueux allant du savon d’Alep et du savon de Marseille en passant par le savon à base de lait d’ânesse, de chèvre jusqu’au savon au lait de riz.

Qu’est-ce qu’un savon naturel ?

Le premier type de savon qui existe n’est autre que le savon naturel, un terme qui ne devrait être utilisé que si le savon répond à des critères de fabrication et de composition bien précis.

Il faut savoir qu’un savon est un produit que l’on obtient suivant un procédé appelé la saponification. Les principales matières premières utilisées pour provoquer cette réaction sont constituées par les matières grasses d’une part et les hydroxydes de sodium d’autre part.

Un vrai savon, au sens le plus pur du terme sera au final composé de glycérine et de carboxylate de sodium si ce n’est du carboxylate de potassium.

A partir de ce simple principe, nous pouvons définir ce qu’est un savon naturel par comparaison à tout autre type de savon. Voir différents types de savons naturels sur le site de Natura Bon.

En se concentrant d’abord sur la saponification en elle-même, le savon naturel est celui dont la méthode de fabrication se fait par saponification à froid, c’est-à-dire par un mélange de réactif qui requiert peu ou qui ne requiert pas du tout de chaleur.

Le savon naturel présente dès lors l’avantage de préserver toutes les vertus que pourraient détenir ses composants primaires, à commencer par la glycérine naturelle.

Cette préservation s’explique par le fait que la saponification qui permet d’obtenir le savon naturel demande du temps, environ un mois avant que le savon en lui-même puisse se former et être utilisable.

Ensuite, le savon naturel se reconnait aussi par les matières premières qui le composent. Ces dernières doivent être naturelles à l’exemple de matières grasses issues de végétaux ou d’animaux telles que l’huile d’olive, l’huile de coco, le beurre de karité, le lait de chèvre

Le savon naturel, du point de vue de sa composition ne connait donc pas les produits chimiques de synthèse qui sont le propre du savon industriel.

La plupart du temps, vous trouverez le savon sous forme de pain solide qui ne nécessite pas d’emballage superflu pour être conservé

Qu’est-ce qu’un savon industriel ?

Le savon industriel se confectionne de manière plus simpliste et ce, suivant le procédé de saponification à chaud. Ici, la réaction chimique visant la création du savon va être hâtée en utilisant une température de 100° voire même bien plus. Cette accélération permet ainsi de fabriquer le savon industriel de manière accélérée, avec des quantités de production plus importantes.

La composition du savon industriel se fait aussi de la manière la moins coûteuse possible à travers le choix d’ingrédients moins valeureux si ce n’est néfastes à notre santé. Il peut s’agir entre autres d’huile de palme ou encore de graisse de bœuf pour les matières grasses.

Il n’est pas non plus exclu que l’on ajoute à ce type de savon des additifs chimiques tels que des sulfates, du parabène, des conservateurs ou encore du colorant artificiel.

Le plus souvent, le savon industriel est donc dépouillé des vertus des ingrédients naturels. Il arrive également qu’à l’issue du processus de saponification, la glycérine soit enlevée et remplacée par des composants moins chers capables de tromper le consommateur sur les effets apportés.

A sa place, le fabricant utilise alors du détergent, des agents moussants, du parfum synthétique, autant d’ingrédients qui enlèvent la propriété naturelle que devrait avoir un savon digne de ce nom.

Quel type de savon naturel choisir ?

Nous savons maintenant ce qui fait d’un savon, un savon naturel, composé des meilleurs ingrédients et propres à faire profiter de nombreuses vertus pour notre santé, notre bien-être et pour garder la peau douce.

Le savon naturel peut même être qualifié de savon biologique lorsque ces composants sont eux-mêmes issus d’agriculture ou d’élevage biologique et que sa méthode de fabrication respecte les méthodes les plus traditionnelles.

Partant des vertus du savon naturel, voici les principaux savons répondant à ce qualificatif ainsi que leurs propriétés :

Savon au lait d’ânesse

Le lait d’ânesse aurait constitué un élément essentiel du rituel beauté de la reine Cléopâtre. On comprend dès lors qu’il ait pu être pensé pour devenir un ingrédient phare dans la fabrication de savon naturel.

Les vertus de ce savon proviennent sans doute du fait que le lait d’ânesse présente de grandes similitudes avec le lait humain. Sa richesse en oméga 2 et 6 en fait un lait dont la présence dans le savon contribue à la lutte contre le vieillissement cutané.

Le savon au lait d’ânesse s’utilise ainsi comme un soin antirides et hydratant. Il a également vocation à être utilisé en cas d’eczéma ou de psoriasis.

Ce savon se veut aussi être un produit précieux du fait de sa rareté. En effet, la production de lait d’ânesse ne suit pas la quantité requise pour une production assez conséquente de ce type de savon naturel.

Savon d’Alep

Le savon d’Alep est un savon naturel dont le nom est tiré de ses origines, Alep qui se trouve en Syrie.

Ce savon millénaire présente la particularité de se fabriquer grâce à une méthode de saponification à chaud et des ingrédients bien particuliers, l’huile d’olive, la soude d’origine végétale et l’huile de laurier, ajoutée avant la phase de séchage du savon.

Ces spécificités font du savon d’Alep le nettoyant facial et corporel idéal. On l’apprécie pour ses vertus hydratantes, adoucissantes et assouplissantes.

Le savon d ‘Alep est d’ailleurs réputé pour ses actions bénéfiques sur les peaux acnéiques et les peaux souffrant d’eczémas et de psoriasis. Il s’est également avéré être très efficace pour combattre les points noirs et pour venir à bout des traces laissées par les cicatrices ou encore les vergetures.

Le savon d’Alep remplace également les meilleurs masques pour visage, les mousses à raser et les shampoings et constitue une alternative naturelle aux produits chimiques proposés dans la grande distribution.

Le savon d’Alep se veut aussi être un savon parfait pour le nettoyage des vêtements destinés aux peaux sensibles et réactives.

Une couche appliquée à sec de savon d’Alep apaise les piqûres d’insectes et un morceau de ce savon posé dans les armoires protège les vêtements des mites.

Enfin, ce savon naturel est réputé augmenter de qualité au fur et à mesure qu’il vieillit. Il ne connait donc pas de date limite d’utilisation.

Savon de Marseille

Le savon de Marseille, qui vient de la ville française dont il porte le nom peut être qualifié comme étant le frère cadet du savon d’Alep. En effet, sa fabrication s’est inspirée du savon d’Alep, entré en Europe à partir du XIIe siècle, à l’époque des croisades.

Encore une fois, il s’agit d’un savon naturel fabriqué avec de la soude et des huiles végétales. Il est parfait pour le nettoyage des mains, du visage et du corps. Il est aussi apprécié pour le nettoyage du linge et pour la protection qu’il apporte contre les mites.

Le savon de Marseille est réputé pour être dépourvu d’agents allergisants ce qui en fait un savon parfait pour l’hygiène des bébés et des personnes dotées de peau sensible. Ses propriétés bactéricides ont contribué à faire diminuer le taux de mortalité infantile depuis le XIXe siècle.

Son appellation traduit plus un procédé précis de fabrication qu’une ville d’origine. En effet, le savon naturel que l’on connait comme étant un savon de Marseille se compose au minimum de 72% de matières grasses, l’huile d’olive, l’huile de palme et l’huile de coprah.

Malheureusement, le savon de Marseille connait de nombreuses contrefaçons ce qui implique de la prudence lorsqu’on cherche l’authenticité. En plus de sa teneur minimum de 72% de matière grasse, le savon de Marseille authentique ne contient pas de graisse d’origine animale ni d’additifs synthétiques.

Savon au lait de riz

Le savon au lait de riz est un savon naturel aux nombreuses vertus dont l’origine nous vient d’Asie, plus particulièrement la Thaïlande. On l’utilise aussi bien pour le visage que pour le corps.

Il s’agit avant tout d’un soin naturel éclaircissant qui nettoie la peau et la débarrasse de ses impuretés. Malgré son effet éclaircissant, ce savon naturel respecte les peaux sèches et sensibles et n’a pas son pareil pour unifier et illuminer le teint.

Les peaux de bébé peuvent aussi en profiter quoique les peaux mâtures sont celles qui en ont le plus besoin du fait de l’action du savon au lait de riz contre les effets du vieillissement. En effet, il s’agit aussi d’un antiride naturel.

Le savon au lait de riz nettoie, purifie, hydrate, adoucit tout en débarrassant des imperfections tels que les boutons et les point noirs.

Enfin, le savon au lait de riz s’utilise aussi comme shampoing et apporte force et vitalité aux cheveux.

Savon au lait de chèvre

Les vertus du savon au lait de chèvre sont en tous points identiques à celles du savon au lait d’ânesse.

C’est un savon hors pair pour soulager les peaux malades et à problèmes. C’est aussi un soin qui a traversé les âges et qui a été particulièrement prisé de grands personnages tels que l’impératrice Elisabeth II d’Autriche.

Ce savon naturel apporte toute l’hydratation utile à notre peau et permet de lutter efficacement contre les rides.

Egalement de nature proche du lait humain, le lait de chèvre présent dans ce savon agit à travers une composition exceptionnelle de vitamines A et d’antioxydants. On comprend alors qu’on destine ce savon aux peaux les plus réactives et qu’il puisse être institué dans la routine de nettoyage des peaux affectées par l’eczéma, le psoriasis, la dermatose…

Il s’agit dans tous les cas d’un savon naturel largement utilisé dans les pays nordiques et parfaitement adapté aux besoins des peaux sèches, particulièrement durant l’hiver.

Le savon au lait de chèvre est encore une fois un savon très précieux et rare, car plus difficile à obtenir en grande quantité comparé à d’autres savons comme le savon de Marseille par exemple, largement vulgarisé sur le marché.

C’est sans doute sur ce point qu’il s’apparente le plus au savon au lait d’ânesse, lui aussi très proche de la composition du lait humain.

Vous l’aurez compris, ce savon se prête à toutes les utilisations, que ce soit pour l’hygiène corporelle, le soin du visage ou des cheveux. Dans la pratique, il est plus utilisé comme soin cosmétique pour le visage.

Le savon de Castille

Le savon de Castille se veut lui aussi être un savon qui a duré face aux épreuves du temps puisqu’il a existé depuis de nombreuses années et a vu le jour en Espagne, au sein du Royaume de Châteaux.

Le savon de Castille, l’authentique se fabriquait principalement avec de l’huile d’olive. Ses vertus ont été originairement sous estimées, car les utilisateurs de l’époque se plaignaient du fait qu’il moussait très peu.

Le savon qui porte ce nom aujourd’hui se veut le plus souvent être un savon reconstitué et amélioré grâce à l’apport d’huiles essentielles et de parfums si ce ne sont des colorants. Il est donc rare de retrouver du savon de Castille original, composé à 80% d’huile d’olive.

Quoiqu’il en soit, ce savon naturel mérite sa place dans nos foyers du fait qu’il constitue un soin dermatologique complet en plus de se prêter à un usage multiple incluant la vaisselle et la lessive.

Le savon de Castille nettoie parfaitement, il purifie, dégraisse, nourrit et hydrate. Comme les autres savons naturels cités plus haut, il peut se proposer aussi bien sous forme de savon solide que dans un état liquide.

De tout ce qui précède, on peut conclure que le savon naturel désigne différents types de savons dont la composition se veut dans tous les cas être naturelle quoique les ingrédients peuvent varier d’un savon à l’autre.

On remarquera que l’huile d’olive reste le composant le plus utilisé dans la fabrication de savon naturel puisqu’elle a vocation à se retrouver aussi bien dans le savon de Marseille que le savon d’Alep ou encore le savon de Castille.

Il faut avouer que ce composant n’a pas sans pareil lorsque l’on parle d’hydratation cutanée. L’huile d’olive est en plus hypoallergénique et convient aussi bien au visage, qu’au corps et aux cheveux.

Enfin, l’une des propriétés dont elle dispose et qui est devenue recherchée dans notre époque moderne se trouve dans le fait qu’elle ne mousse pas beaucoup. Le savon naturel le plus populaire reste donc le savon à base d’huile d’olive.

Le savon noir

Le savon noir a de nombreux avantages pour la peau et il est considéré comme l’un des meilleurs produits naturels de soin de la peau.

Le savon noir est fabriqué à l’aide d’un processus appelé saponification, qui a été découvert pour la première fois dans l’Antiquité. Ce procédé rend le savon noir unique car il lui donne la capacité de nettoyer la peau tout en l’hydratant en même temps. Il offre également un soulagement de l’acné, de l’eczéma, du psoriasis, des pellicules et d’autres affections cutanées causées par la sécheresse.

4/5 - (4 votes)
CategoriesCosmétique