P

Pourquoi et comment faire son déodorant naturel maison ? 

Vous avez déjà testé plusieurs marques de déodorant bio et naturel, mais vous ne trouvez pas un déodorant qui réponde à toutes vos attentes ? Vous avez décidé de faire tout ou partie de vos cosmétiques vous-même pour des raisons de budget ou de santé ? Il y a tellement de choix sur le marché que vous ne savez plus quel produit choisir ? Dans cet article, nous vous détaillons tous les avantages de se lancer dans la confection de ses propres déodorants, mais nous vous partageons aussi des recettes et des informations sur les ingrédients dont vous aurez besoin. Lancez-vous dans la création de votre déo DIY à la fois efficace, mais aussi bon pour votre santé et pour l’environnement.  

Pourquoi faire son déodorant naturel soi-même ? 

Les raisons de santé 

Lorsque l’on commence à s’intéresser à la liste des ingrédients contenus dans un déodorant ou pire dans un antitranspirant conventionnel, on s’aperçoit vite qu’il contient de nombreux produits nocifs pour la santé. C’est le cas en particulier de l’aluminium que les médecins soupçonnent d’être une des causes du cancer du sein et qui est toxique. Pour en savoir plus sur les ingrédients à éviter vous pouvez vous rendre ici . En tout état de cause, le fait de faire son déodorant maison et naturel soi-même permet de contrôler les ingrédients qui seront étalés sous vos aisselles. De cette manière, vous êtes certain d’utiliser un déodorant qui prendra soin de votre peau et de votre santé

La simplicité 

Un autre avantage incontestable lorsque l’on entreprend de créer son déodorant naturel maison c’est que l’on s’aperçoit très rapidement que c’est extrêmement facile à faire. En effet, comme vous le découvrirez un peu plus bas grâce aux deux recettes de base que nous vous proposons, on arrive à faire un déodorant très rapidement avec trois ingrédients faciles à trouver. Il est certain que l’on peut ensuite améliorer un peu plus la recette en ajoutant des huiles essentielles que l’on aura sélectionnées pour leurs propriétés. 

Les bienfaits pour l’environnement 

Si l’avenir de la planète vous importe et que cela fait partie de vos préoccupations, faire votre déodorant vous-même vous permettra de mieux maitriser les ingrédients que vous utiliserez, et donc leur provenance. Il n’est pas rare lorsque l’on décide de fabriquer nos cosmétiques que l’on fasse attention à la qualité et l’origine des ingrédients qui le composent. Vous vous orienterez de préférence vers du bio et du naturel. C’est aussi l’occasion de créer votre déodorant qui vous permettra d’atteindre le zéro déchet puisque vous n’aurez qu’à le remplir à nouveau une fois qu’il sera vide. 

Les économies réalisées 

Le déodorant fait maison présente un dernier avantage, et pas des moindres : il est économique. Si vous commencez à vous renseigner sur les déodorants bio du commerce, vous verrez certainement qu’ils sont souvent assez chers et parfois peu efficaces. Heureusement, ce n’est pas le cas de toutes les marques, n’hésitez pas à jeter un œil à la sélection que nous avons faite pour vous. Si votre budget ne vous permet pas de vous offrir l’un de ces produits, rassurez-vous : vous n’êtes pas condamné à utiliser des déodorants toxiques. Pour un coût final très peu élevé, vous aurez votre cosmétique. À vous de moduler ensuite en fonction de vos envies et de vos moyens avec les différentes huiles qui peuvent entrer dans la composition. 

Quels sont les différents types d’ingrédients et leur rôle ? 

Les trois ingrédients immanquables 

Pour faire votre déodorant maison, il vous faudra trois ingrédients de base qui apportent chacun leurs propriétés. L’ingrédient star de votre déodorant et de tout un tas de produits ménagers faits maison est sans conteste le bicarbonate de soude. Il va modifier le pH de la zone sur laquelle il sera appliqué en empêchant ainsi la prolifération des levures et bactéries. L’huile de coco est l’élément qui va permettre de lier le tout, mais c’est aussi un excellent antibactérien et un destructeur d’odeurs. Le dernier des ingrédients est la fécule de maïs ou d’arrow-root. En plus d’apporter une structure au déodorant, elle agit comme un talc et absorbe le surplus de transpiration. 

Les huiles essentielles pour un déodorant maison 

Aux trois ingrédients de base pour fabriquer son propre déodorant, vous pouvez ajouter à votre guise des huiles essentielles. Attention, il faut toujours suivre les proportions et ne pas exagérer sur le nombre de gouttes que vous utilisez, car cela pourrait devenir irritant pour la peau.  

Il existe bien sûr un grand nombre de possibilités différentes en ce qui concerne l’usage des huiles. Il convient d’en connaitre les propriétés pour trouver celle qui répondra au mieux à la fois à votre type de peau et de transpiration et vos goûts. Voici quelques-unes des possibilités qui s’offrent à vous : 

  • Pour réguler la transpiration : la sauge sclarée et le tea tree. 
  • Pour leurs propriétés antibactériennes et leurs odeurs agréables : la lavande vraie, l’ylang-ylang ou la menthe poivrée. 
  • Pour un effet fraicheur : l’eucalyptus ou le citron. 
  • Pour son action contre les odeurs corporelles : l’huile essentielle de palmarosa. 

Notez que certaines huiles essentielles sont fortement déconseillées si vous êtes enceinte, il convient donc de se renseigner avec soin sur les quelques huiles qui peuvent être utilisées pendant cette période. 

Les autres possibilités 

La cire d’abeille est un excellent complémentaire pour les déodorants, on peut l’utiliser à la place de la fécule de maïs. Elle apporte de la texture à votre mélange, mais elle est aussi très bénéfique à la peau de vos aisselles. En effet, elle la protège, aide à sa cicatrisation et l’hydrate. Enfin, la vitamine E qu’elle contient entre, en synergie avec l’huile de noix de coco et permet de préserver les propriétés de cette dernière.

L’aloe vera sous forme de gel, peut être utilisé tel quel comme déodorant ou être intégré dans les recettes de déodorants naturels. On apprécie ses propriétés hydratantes et antibactériennes qui permettent de maitriser les odeurs corporelles. Le beurre de karité est un autre des compléments possibles. Il apporte de la douceur en protégeant et nourrissant la peau de vos aisselles. Enfin, l’argile blanche est parfois utilisée avec ou en remplacement de la fécule de maïs ou du bicarbonate. Elle absorbe les impuretés et le sébum excédentaire, renforçant ainsi l’action anti-odeur du déodorant.  

La base des recettes de déodorants maison pour du DIY 

Pour ce qui est des déodorants fabriqués à la maison, il y en a pour tous les goûts de consommateurs. Une fois que vous aurez compris le principe de base, rien ne vous empêche de laisser libre cours à votre imagination et vos envies en ajoutant quelques gouttes d’huiles essentielles en fonction des propriétés qui vous intéressent. Il existe aussi la possibilité de faire un déodorant solide, mais si vous préférez, vous pouvez aussi faire un déo en crème

La recette du déo solide 

Nous avons vu les différents ingrédients de base et complémentaires, voyons maintenant concrètement comment faire votre déodorant solide maison en 10 min. Commencez par réunir tous les ustensiles dont vous aurez besoin : 

  • 1 bol ; 
  • 1 casserole et 1 récipient pour faire un bain-marie ; 
  • 1 cuillère à soupe ; 
  • 1 fouet ou autre ustensile pour mélanger une petite quantité ; 
  • 1 moule en silicone ou 1 stick à déodorant vide ou un contenant de préférence en verre. 

Dans ce cas, nous donnerons la recette de base avec les trois ingrédients présentés plus tôt. Vous pouvez ensuite modifier cette recette en fonction des caractéristiques de votre peau, des produits que vous trouvez le plus facilement et de vos goûts. Voici la liste des ingrédients et leur quantité pour faire 200 g de déodorant : 

  • 2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou d’arrow-root ; 
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude alimentaire extra fin ; 
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco. 

Si votre huile de coco est solide, faites-la fondre au bain-marie puis mélangez tout simplement le reste des ingrédients. Versez ensuite le mélange dans le contenant que vous avez choisi puis attendez qu’il se solidifie. Si vous habitez dans un endroit où il fait chaud, votre huile de coco fond peut-être au cours de la journée. Dans ce cas, il faudra conserver votre déodorant au réfrigérateur. Une autre solution pour solidifier un peu plus le déodorant est d’ajouter de la cire d’abeille (jusqu’à deux cuillères à soupe). Si vous avez la peau très sensible, vous pouvez diminuer la quantité de bicarbonate en le remplaçant en partie par de l’argile blanche.  

Vous pouvez ajouter jusqu’à 20 gouttes d’huiles essentielles d’une ou plusieurs sortes. Attention, il faut attendre que le mélange ait un peu refroidi avant de les ajouter. Laissez refroidir 2 heures avant de l’utiliser.  

La recette du déo crème 

Comme vous allez le constater, les ingrédients qui servent à confectionner un déodorant en crème sont sensiblement les mêmes, mais les quantités varient pour permettre d’obtenir la consistance voulue. On ajoute aussi du beurre de karité ou de cacao afin d’obtenir la texture crémeuse que l’on recherche. Vous vous équiperez donc des mêmes ustensiles que ceux mentionnés dans la recette du déo solide. Pour faire 50 ml votre déodorant crème, vous aurez besoin de : 

  • 20 g d’huile de coco ; 
  • 30 g de beurre de karité ou de beurre de cacao ou éventuellement un mélange des deux ;
  • 25 g de bicarbonate de soude alimentaire fin ; 
  • 25 g de fécule de maïs ou d’arrow-root. 

Comme précédemment, commencez par faire fondre au bain-marie l’huile de coco, le beurre de karité et le beurre de cacao (et la cire d’abeille si vous avez décidé d’en mettre). Une fois qu’ils ont fondu, mais toujours sur le feu, ajoutez le bicarbonate et la fécule de maïs et mélangez vigoureusement jusqu’à obtenir une pâte bien lisse. Transvasez votre mélange dans le contenant en verre que vous avez choisi pour votre déodorant et attendez qu’il tiédisse avant d’ajouter les huiles essentielles. Laissez refroidir avant de l’utiliser et conservez à température ambiante. On applique ce déodorant avec les doigts ou à l’aide d’une petite cuillère.  

Là encore, en fonction de la température ambiante chez vous, vous ajouterez peut-être un peu de cire d’abeille (de 3 à 5 grammes) pour donner une texture de pâte à votre déodorant. 

Comme vous le voyez, faire votre propre déodorant est bon pour la santé, rapide et économique. Aucune raison donc de ne pas se lancer dans ce projet. Cerise sur le gâteau, si vous aimez faire de petites expériences, il est très plaisant de se renseigner sur les propriétés des huiles essentielles et autres ingrédients afin de chercher la composition qui vous convient le mieux.  

Notez cet Article
CategoriesCosmétique

Laisser un commentaire