T

Tout savoir sur les déodorants naturels 

S’il y a bien un produit que la grande majorité des Français utilisent tous les matins, d’un geste automatique et presque machinal, c’est le déodorant. Dès lors, il convient de se poser la question : est-ce que mon déodorant est bon pour ma peau et ma santé ? Dans cet article, nous faisons le point sur l’origine du déodorant et sur ce qu’est un déodorant naturel. Nous vous donnons aussi toutes les informations nécessaires pour choisir un produit et une marque adaptés à votre peau

Un déodorant naturel, qu’est-ce que c’est ? 

Lorsque l’on parle de déodorant, on se réfère à ce produit d’hygiène qui est utilisé pour lutter contre les mauvaises odeurs que peut dégager le corps en cas de grosses chaleurs ou d’efforts physiques. On dit du déodorant qu’il est naturel, lorsqu’il est élaboré avec des ingrédients dont l’origine est naturelle. Cela peut être, entre autres, des hydrolats, des beurres et des extraits de végétaux ou des huiles essentielles. Les déodorants bio quant à eux, sont soumis à un cahier des charges exigeant qui leur permet d’obtenir la certification. 

Quelle est la différence entre un anti-transpirant et un déodorant ?  

Il est important de faire la différence entre ces deux produits, car ils n’agissent pas de la même manière. Pourtant, il est courant qu’ils soient confondus par les utilisateurs. Le déodorant contient un antiseptique ce qui le rend bactéricide. Il agit donc en neutralisant les bactéries qui sont responsables des odeurs corporelles, notamment au niveau des aisselles. En revanche, l’anti-transpirant comme son nom l’indique, vise à éliminer la transpiration. Il agit en resserrant les pores de la peau de manière à empêcher le phénomène de sudation d’avoir lieu. Le plus souvent, ce sont les sels aluminium qui sont utilisés pour obtenir ce résultat. 

Quel est le fonctionnement du déodorant naturel ? 

Pour être efficaces, la plupart des déodorants jouent sur trois actions. La première consiste en l’absorption de la sueur. Celle-ci est obtenue grâce à des ingrédients absorbants comme l’argile, la poudre de plante ou encore les probiotiques. La seconde action est la lutte contre les bactéries. Pour cela, on fait appel à certaines huiles essentielles comme le thym ou l’arbre à thé, ou encore au zinc et au bicarbonate de soude. Enfin, la troisième action consiste à masquer les mauvaises odeurs. Là encore, on peut avoir recours à certaines huiles essentielles comme la menthe, le palmarosa, le cèdre vétiver ou encore la lavande. C’est en combinant ces trois actions que les déodorants naturels arrivent à être efficaces tout en respectant la peau.  

On peut aussi ajouter d’autres ingrédients antioxydants ou hydratants afin de protéger les peaux délicates. 

Quelle différence entre un déodorant naturel et un déodorant conventionnel ? 

Il n’est pas rare de voir des personnes intéressées par les déodorants naturels, mais qui n’osent pas sauter le pas, pensant que ces derniers sont moins efficaces que les déodorants conventionnels. Il est vrai que le corps peut parfois avoir besoin d’un peu de temps pour s’habituer au nouveau produit. En particulier, on dit qu’il faut jusqu’à 30 jours pour évacuer les sels d’aluminiums et autres produits chimiques contenus dans les produits traditionnels. Le régime alimentaire, le taux de stress et d’hydratation de chaque personne peut également avoir un impact sur la production de toxines. Cependant, il existe des produits naturels qui n’ont rien à envier au niveau efficacité à leurs cousins industriels. Il n’y a donc aucune raison, dès lors que l’on a toutes les informations en main pour bien choisir, de ne pas oser la transition.  

Pierre d’alun

L’histoire des déodorants  

Depuis quand veut-on masquer les odeurs corporelles ? 

Les Égyptiens et les Romains avaient déjà à cœur de masquer leurs odeurs corporelles. Ils utilisaient pour cela des petits sachets remplis d’aromates qu’ils plaçaient dans leurs vêtements au niveau des aisselles. On constate que plus l’Homme devient civilisé, plus il cherche à éliminer les traits de ressemblance avec les animaux. Ainsi, l’utilisation des odeurs corporelles pour choisir son partenaire sexuel n’est plus de mise et l’on cherche au contraire à camoufler son odeur de transpiration. Des baumes, des onguents parfumés, et des huiles sont utilisés pour donner une odeur agréable aux personnes. Il est certain que nous sommes encore loin de ce que peut être un déodorant aujourd’hui, mais ce sont les prémices.   

Quand et par qui a été inventé le déodorant ? 

C’est en 1888, aux États-Unis, que nait le premier déodorant après qu’un chimiste américain se soit penché sur la cause de l’odeur dégagée par la transpiration. Il décide alors de chercher à traiter le problème plutôt que de la masquer. Le déodorant « Mum » fait alors son apparition sur le marché. Bien qu’efficace, il était assez pénible à utiliser puisque c’était un baume ou une crème que l’on devait s’appliquer avec les doigts et qui tachait les vêtements. Cela explique le peu de succès qu’il trouve.  

Comment les déodorants deviennent-ils aussi importants dans notre quotidien ? 

Au départ, ce produit est exclusivement à destination des femmes. Pourtant, plus de la moitié de ces dernières n’en voit pas l’utilité. Quant aux hommes, ils ne se sentent même pas concernés. Il faut une véritable prouesse de la publicité, au début du 20e siècle, pour que le déodorant passe de produit superflu à un pilier d’une socialisation réussie. Le message est simple et terriblement efficace : « on ne vous le dira pas, mais votre transpiration et vos odeurs vous empêchent d’être populaire et désirable ». C’est de cette manière que le déodorant Odo-Ro-No devient un indispensable dans les salles de bains de femmes. Il arrive finalement dans les pharmacies françaises après 1945. L’industrie s’attaque au public masculin en 1935 avec le Top-Flite qui promet une meilleure réussite professionnelle à ses utilisateurs. En même temps, déodorant, crèmes et baumes sont remplacés par des déodorants, roll ou stick puis, en 1960, arrivent les aérosols.  

Pourquoi éviter les déodorants traditionnels ? 

Il y a plusieurs raisons de se tourner vers des déodorants naturels plutôt que des déodorants conventionnels : 

  • Certains obstruent les pores de la peau et de ce fait, ils empêchent l’évacuation des toxines par la sueur.  
  • Ils contiennent généralement des ingrédients qui sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens ou d’être cancérigènes
  • Ils contiennent généralement des ingrédients irritants pour la peau
  • Ils sont souvent polluants pour l’environnement.  

Comment bien choisir son déodorant naturel ? 

Il est important d’avoir conscience que chaque organisme est différent et donc, qu’il n’existe pas un déo qui puisse être parfait pour tous. Il est toutefois possible de prendre quelques précautions générales pour choisir un produit qui soit bon à la fois pour votre santé et pour l’environnement.  

Quels composants éviter dans son déodorant ? 

Comme nous avons commencé à l’évoquer un peu plus haut, il y a dans les déodorants conventionnels certains produits qui sont nocifs. Il faut donc regarder la composition avant d’acheter un produit. On évite le produit s’il contient : 

  • Des sels d’aluminiums, car ils peuvent favoriser le développement de maladies neurodégénératives ou du cancer de sein. Ils sont aussi responsables d’irritations et de rougeurs cutanées.  
  • Les conservateurs chimiques comme le triclosan et les parabènes qui sont des perturbateurs endocriniens. Ils peuvent causer des troubles du système hormonal et entrainer des cancers.  
  • Les phtalates, car ils sont potentiellement cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques. 
  • De l’alcool, car il irrite la peau. 
  • Les silicones, car ils ont une répercussion nocive sur l’environnement.  

Sachez qu’il existe des applications, par exemple Yuka et INCI Beauty, qui peuvent vous aider à identifier les ingrédients à risque dans les déodorants comme dans d’autres cosmétiques.  

Utiliser un produit adapté à notre corps 

Cela peut paraitre évident, mais il n’en reste pas moins que pour choisir un déodorant naturel qui nous correspond, il faut connaitre notre corps et notre peau. On ne choisira pas les mêmes ingrédients si notre peau est sensible ou que l’on transpire beaucoup ou peu. De la même manière, si l’on est enceinte, on évitera certaines huiles essentielles. Il convient également de choisir en fonction de ses goûts. Effectivement, si vous aimez les odeurs citriques ou que vous préférez les parfums rafraichissants, vous ne vous dirigerez pas vers le même produit. 

Être attentif au packaging 

On ne saura que trop vous recommander de choisir des produits dont les emballages ont été pensés pour éviter de contaminer. Ainsi, les aérosols sont à proscrire, en effet le gaz qu’ils contiennent est nocif pour la couche d’ozone. Les déodorants solides sont probablement la meilleure option si l’on veut se diriger vers le zéro déchet. Les déodorants en stick, en crème ou en baume peuvent également être de bonnes options, car les emballages peuvent être réutilisés ou rechargés. Nous vous détaillons tous les types de déodorants et leurs packagings prochainement. 

Quelles marques de déodorants naturels choisir ? 

Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous les produits naturels proposés, c’est pourquoi nous avons testé quelques marques et fait une sélection pour vous. Toutes sont d’origine française, certifiées bio et végan.  

Respire  

Cette marque propose de nombreux produits d’hygiène et de slow cosmétique. Elle met un point d’honneur à utiliser des ingrédients d’origine naturelle sans compromettre l’efficacité des produits qu’elle propose. Les formules sont testées par sa communauté nommée La Ruche où l’on s’assure que les textures et les parfums sont appréciés.  Pour en savoir plus, venez faire un tour sur l’article qui nous détaille l’histoire de Justine Hutteau

Les Enfants Sauvages  

Cette marque souhaite proposer des produits de très haute qualité et ses exigences dépassent celle de la charte bio en utilisant 76 % de produits bio. Le déodorant est zéro déchet, car son flacon en verre est réutilisable et qu’il existe des recharges. Un système gratuit permet de renvoyer les recharges vides qui seront réutilisées. L’efficacité quant à elle a été testée sur des sportifs professionnels.  

Plus de détail dans cet article qui leur est consacré.

Comme Avant 

Cette marque est née de la démarche de futurs parents qui cherchaient à éviter les perturbateurs endocriniens et à améliorer la qualité des produits qu’elle utilisait. Rapidement, une fois leur enfant venu au monde, ils s’aperçoivent que les crèmes bio qu’ils utilisaient et qui semblaient saines lui provoquent des irritations. Ils décident alors de se tourner vers le naturel et après quelques essais, il leur semble clair que la meilleure solution pour eux consiste à fabriquer eux-mêmes les produits qu’ils appliquent sur leurs peaux. Le soutien de leurs proches et de leur entourage les pousse ensuite à créer une boutique en ligne pour partager leur histoire et diffuser leurs produits. Aujourd’hui, en plus du savon et des produits d’hygiène avec lesquels ils ont commencé, on trouve des produits cosmétiques et même des vêtements.  

C’est la philosophie de transparence et du « moins et mieux » que nous avons particulièrement apprécié, en plus des valeurs au centre du projet : le bien-être humain et environnemental. D’ailleurs, l’entreprise dispose de fonds qui financent des projets philanthropiques à but non lucratif. 

Côté déodorants, on trouve plusieurs produits aux prix compris entre 9,90 et 10,90 euros. Ce sont des déos solides de 50 g aux parfums variés. On trouve par exemple des formules au citron & bergamote, eucalyptus & pin silvestre, géranium bourbon & menthe poivrée ou encore au beurre de cacao. Il existe également des coffrets qui proposent un assortiment de plusieurs produits cosmétiques en plus des déodorants. 

Clémence et vivien

L’histoire a commencé en 2015, voulant donner du sens à leurs projets, Clémence et Vivien ont commencé à élaborer une cosmétique naturelle dans leurs ateliers.

La marque va loin dans ses engagements, en proposant des produits sains a base de matière la plus brute possible. Ils s’interdisent aussi tout produit d’origine animale. Ils ont d’ailleurs obtenu la certification Cosmos Organic, certification la plus exigeante d’Europe.

Enfin, le packaging est très important aussi afin de générer un minimum de déchet grâce à l’écoconception.

Vous trouverez plus de détail sur la marque Clémence et Vivien dans cet article que nous leur avons consacré.

Le déodorant est aujourd’hui un incontournable dans nos salles de bains. Passer à des produits naturels semble être devenu une évidence pour les personnes soucieuses à la fois de l’environnement et de leur santé. Nous souhaitons vous accompagner dans cette démarche, à travers des propositions de produits que nous avons testés pour vous, mais également en vous permettant de fabriquer vous-même vos déodorants naturels si cela vous intéresse.

Notez cet Article

Laisser un commentaire