C

Comment se passer de viande ?

Entre végétariens, végétaliens, végans, flexitariens, on peut se retrouver un peu perdus… Quand certains se demandent encore pourquoi, d’autres déjà convaincus se demandent comment faire.

Il faut d’abord savoir que la production de viande a un impact environnemental très fort (consommation des ressources en eau et céréales, pollution de l’eau, émission de gaz à effet de serre…).
Par exemple, il vous faudra entre 4 000 et 13 000L d’au pour produire un kg de viande. La production de viande représente 14,5% des gars à effet de serre émis dans le monde.
Du côté santé, les animaux ingèrent beaucoup d’antibiotiques qui font naître des bactéries très résistantes. D’un point de vue bien-être animal, les animaux destinés à être mangés vivent en moyens 10 fois moins longtemps que leur durée de vie.

Alors comment faire pour diminuer sa consommation de viande ?

Diminuer sa consommation de viande

Une des peurs quand on commence à vouloir diminuer sa consommation de viande, c’est la peur des carences, peur de manquer de quelque chose.

Quels sont les apports dans la viande et dans quels aliments les retrouver ?

Les apports dépendent des types de viandes et des morceaux mais globalement on peut y retrouver des lipides, des protéines, du fer, du zinc, du sélénium et de la vitamine B12.

Mais ces apports ne sont pas présents que dans la viande et vous pouvez facilement les retrouver dans pleins d’autres aliments, il suffit de les connaître :

Protéines : produits laitiers, œufs, légumineuses, céréales, fruits secs.
Fer : cumin, thym, spiruline, sésame, soja, chocolat noir, noix de cajou, pignons de pins, graines de tournesol, haricots rouges, lentilles, olives
Zinc : germes de blé, shiitakes (champignons), graines de courge, lentilles
Sélénium : noix du Brésil, noix, shiitakes, œufs
Vitamine B12 : fromage, œufs (pour les vegan, compléments alimentaires)
Lipides : produits laitiers, œufs, avocats, fruits secs, huiles

J’aime trop ça, comment m’en passer ? Pourquoi pas essayer le flexitarisme.

Beaucoup sont très amateurs de viande et ont beaucoup de mal à s’en passer. Si l’on est pas prêt à changer, ça ne sert à rien de se priver, ça ne marchera pas dans le temps.

On peut essayer des alternatives à la viande, il existe des produits qui ressemblent beaucoup, en texture et en goût.

Sinon, il y a la solution flexitarien. Ça consiste à diminuer fortement la viande, sans arrêter complètement. En gros on ne se prive pas complètement, mais on réserve la viande pour quand on est chez des amis, ou comme petit plaisir au restaurant par exemple.

Vous pouvez aussi essayer Impossible foods, c’est une solution qui propose des protéines végétales qui ressemblent fortement à de la viande, sans en être.

Si vous avez envie de réduire votre consommation de viande mais que vous n’êtes pas sur de réussir seuls, voici quelques conseils. 
Vous pouvez aussi demander à des personnes spécialistes dans le domaine de vous suivre et vous aider comme Maria

Autre solution qui risque de progresser à l’avenir, il s’agit de se nourrir avec d’insectes, source énorme de protéine avec un impact sur l’environnement bien moindre. Vous trouverez plus de détail sur l’entomophagie dans cet article que nous avons rédigé précédemment.

Changer ses habitudes

Et si au lieu d’aller machinalement dans le rayon viande de votre supermarché, vous appreniez à découvrir les autres rayons ?

Consommer moins, mais consommer mieux

Sans forcément arrêter la viande, on peut au moins la diminuer et consommer mieux, de la viande de meilleure qualité, plus respectueuse de l’environnement et des animaux…
Consommer mieux oui mais à quel prix ? Il est vrai que la viande coûte cher, et si vous la sélectionnez, encore plus. Regardez l’origine, des animaux élevés en plein air plutôt qu’en batterie, on évite les animaux gavés, C’est pour ça qu’en en mangeant moins, vous vous y retrouverez. 


Pensez à aller voir du côté des légumineuses, des fruits secs par exemple, vous pourriez peut- être y découvrir de nouvelles saveurs…

 

Quelques idées de recettes

De nombreux sites internet proposent des recettes végétariennes, où vous pouvez retrouver des menus, des recettes par repas…
Certains sites sont dédiés pour ça et d’autres ont des catégories.

Vous pouvez aussi privilégier des restaurants végétariens, ils se développent de plus en plus, et si vous voulez réduire votre consommation de viande, c’est un bon moyen de changer ses habitudes.

Pour aller plus loin : devenir complètement végétarien

Si vous mangez déjà peu de viande, où si vous en mangez beaucoup mais avez l’envie de changer vos habitudes, vous avez peut-être l’ambition de devenir végétarien.

Avoir des convictions

Pour beaucoup d’entre nous, manger de la viande est une habitude. Alors arrêter complètement est relativement compliqué. Si vous vous fixez ça comme objectif, sans vraiment savoir pourquoi, vous risquez de ne pas le tenir, un jour ça nous manque et on craque !

Arrêter la viande, oui, mais il faut savoir pourquoi on le fait ! Peur importe l’origine des convictions, qu’elles soient environnementales, pour des questions de santé ou encore de bien- être animal, au moins on sait pourquoi on le fait.

Être prêt

En général, ça vient avec les convictions. Si vous êtes convaincus que c’est bon d’arrêter la viande, alors vous serez prêts.

5/5 - (1 vote)