M

Maison Bioclimatique : quels sont les principales règles à suivre ?

Une maison bioclimatique est une habitation conçue en fonction du terrain et de son environnement afin bénéficier d’un maximum d’avantages naturels. Sa construction est plus couteuse qu’une maison traditionnelle, mais les bénéfices dans la qualité de vie et dans les économies d’énergie sont loin d’être négligeables. Pour vous aider dans la conception de votre future maison écologique, voici les principales règles pour construire votre maison bioclimatique.

Une maison bioclimatique : de quoi s’agit-il réellement ?

Le terme “ Maison climatique” existe depuis de nombreuses années. Une partie du travail, ne demande pas forcément de grande technologie, le bon sens et l’observation de son environnement est la base de la conception. La nature sait nous apporter à la fois de la chaleur nécessaire l’hiver ou la fraicheur en été. C’est à l’architecte de concevoir la maison autour du cycle du soleil.

Il s’agit d’une construction en compatibilité avec les dernières exigences thermiques. Il faut rappeler que la Réglementation Environnementale (RE) 2020 avait imposé aux nouveaux bâtiments en construction une consommation énergétique primaire. Au 1er janvier 2022, cette exigence prend effet et inclut certains éléments, à savoir :

  • Garantir la fraicheur
  • Le chauffage
  • Les auxiliaires
  • La fourniture d’eau chaude sanitaire
  • L’éclairage

De plus, il faut honorer le besoin bioclimatique (le Bbio) qui proportionne la noblesse de l’isolation de la construction. Ainsi, zone tampon, isolation, implantation, orientation, volume et positionnement des vitrages sont indispensables pour la réalisation de votre projet de construction. Il est important de rappeler que les innovations technologiques, la maîtrise des matériaux et quelques détails architecturaux aident les maisons climatiques à retrouver leurs qualités esthétiques.

Suivre le déplacement du soleil

Pour les ouvertures, tout est histoire de compromis. Il vous faudra avoir à la fois

  • un maximum de fenêtre au soleil l’hiver pour réchauffer la maison.
  • Un mimimum de fenetre au soleil l’été pour éviter de cuire dans la maison l’été

Ne vous emballez pas, il est possible de concilier cette contradiction : le soleil est bien plus haut l’été que l’hiver !

Grande baie vitrée du côté Sud

En matière des constructions bioclimatiques, le premier challenge est de chercher à obtenir de l’énergie du soleil. Cette option a pour finalité d’améliorer les apports de chaleurs. C’est pourquoi il est important que le positionnement de votre demeure puisse suivre les mouvements du soleil. Pour y parvenir, il faut que les ouvertures les plus grandes soient placées sur la façade Sud. Il s’agit d’un meilleur emplacement pour le bow-window, les larges baies vitrées, les portes-fenêtres afin de profiter au mieux de la chaleur. Cette large entrée de lumière rendra votre habitation encore plus agréable.

Sur toutes ces fenêtres, il suffit d’ajouter une avancée de toit, qui empêchera les rayons du soleil de traverser votre vitre. L’hiver, la course du soleil étant plus basse, vous ne manquerez aucun rayons de soleil.

À l’ouest tout comme à l’est, on s’accommode

Les positionnements ouest/sud ou est/sud apportent à la fois beaucoup d’avantages si on les étudie bien.

Dans les régions chaudes, il faut limiter les fenêtres coté ouest, car en fin de journée, le soleil tape fort. Quand vous êtes à votre fenêtre coté ouest, vous remarquerez aussi que le soleil se couche bien plus à l’ouest en été (à droite quand vous regardez le coucher de soleil) que l’hiver. Vous pourrez donc positionner quelques arbres au bon endroit pour faire de l’ombre en été.

C’est pour ces raisons que les maisons traditionnelles toulousaines sont construites sans fenêtres coté ouest. Les étés sont étouffants à Toulouse, il est préférable de ne pas avoir d’ouverture à ce moment.

Coté Est, il est toujours agréable de prendre son petit déjeuner au soleil. Même en plein été, les températures sont relativement plus fraiches le matin, on apprécie d’être au soleil à toute période de l’année. Vous pouvez donc prévoir encore plus de fenêtre sur cette partie de maison.

On se protège du côté Nord

Le froid entre dans votre chambre par les fenêtres du nord. Le nombre d’ouvertures ainsi que la taille doivent être limitée. Toutefois, il faut rappeler que les derniers progrès enregistrés en matière de vitrage permettent d’avoir de grandes ouvertures. Cela permet de capter la lumière naturelle. Maintenant, les fenêtres sont fabriquées avec rupture de pont thermique, fini l’effet vitre froide.

Quel type de chauffage choisir ?

Une maison bioclimatique, permet de limiter les besoins de chauffage durant l’hiver. Cependant, ce n’est pas forcément une maison passive. En allant au bout des choses, vous pourrez choisir entre différents types de chauffage respectueux de l’environnement. Allant du puits canadien, à la pompe à chaleur air-air, il existe différentes solutions peu consommatrices d’énergie.

Pour ceux qui aiment la chaleur du bois, vous aurez aussi le choix entre

  • Un poêle traditionnel si vous aimez admirer la flamme danser dans votre salon.
  • Si vous privilégiez le côté pratique et automatique, optez plutôt pour le poêle à pellet. Ce système possède de nombreux avantages et il est intéressant de tout savoir sur la chaudière à granulés afin de choisir le modèle adapté à votre projet.

La encore, toutes ces solutions sont différentes, il vous faut poser des bonnes questions sur vos envies afin de voir le système le plus adaptés à votre facon de vivre.

Le poêle à bois traditionnel

Avantages :

  • Chaleur agréable
  • esthétiquement très beau au milieu de votre salon
  • La flamme et la braise sont captivantes. Vous vous surprendriez à passer de longues périodes à la regarder. Des fois plus que votre télé d’ailleurs.

Inconvénients :

  • Une légère odeur de fumée imprègne votre maison l’hiver
  • la gestion des buches qui demande des trajets réguliers, apporte un peu de saleté autour du feu et demande un espace de stockage à l’extérieur.

Il faut bien positionner le poêle au centre de votre maison pour que la chaleur se répartisse partout. Il est parfois difficile d’amener la chaleur au bout de la maison. Dans ces cas-là, il vaut mieux prendre un poêle moins puissant pour éviter d’avoir trop chaud autour du poêle et froid partout ailleurs.

Le poêle à pellet

À mi-chemin entre une chaudière et un poêle traditionnel, le poêle à pellet à de multiples avantages pour les personnes qui veulent se simplifier la vie.

Avantages :

  • Le chargement du granulet se fait en une fois, ensuite le poele amène progressivement les granulets avec une vis sans fin
  • la chaleur est agréable (plus qu’un radiateur)
  • possibilité de programmer le démarrage avec un thermostat

Inconvénients :

  • Coté esthétique, on est plus proche d’une chaudière que d’une cheminée
  • on ne voit pas de flamme
  • il y a un bruit continue de mécanisme avec la vis sans fin. Si le bruit de votre réfrigérateur vous gêne, c’est un peu la même chose.

Choisir soigneusement les matériaux

Sélection des matériaux de construction

La sélection dans le choix des matériaux de construction retarde la montée en température de votre logement en été. C’est-à-dire les matériaux d’isolation et de construction sont capables forment une barrière à la chaleur (ou au froid l’hiver). Ainsi, vos pièces gardent une température régulée Quelle que soit la saison en limitant les besoins en chauffage.

Des matériaux biosourcés performants

Il est indispensable de renforcer votre toiture. Tentez d’autres isolants biosourcés performants que la laine de roche. Il s’agit de la laine de chanvre ou la laine de bois. Pensez aussi à isoler également les toitures terrasses.

Choix des couleurs

Misez sur les murs trombes. En effet, les murs trombes arborent des couleurs sombres, ils captent l’énergie du soleil et la diffusent plus tard. Ce mur sombre est placé derrière une baie vitrée et accumule la chaleur du soleil afin de la restituer doucement en fin de journée. Vous pouvez utiliser la couleur noire si elle s’adapte au style de votre intérieur. Cette teinte produit de surchauffe pendant la belle saison. Choisissez des couleurs dans les orangers ou dans les bruns.

Une ventilation qui obéit à la nature

Protection

Une demeure écologique maîtrise comment tirer profit de l’énergie naturelle du soleil. Cette vigueur naturelle qu’elle procure du soleil permet de diminuer sa consommation de chauffage annuelle. De plus, la maison bioclimatique sait s’adapter au climat et se protéger du soleil au cours de la saison chaude. Des différents éléments sont utilisés pour vous protéger des rayons solaires.

  • rideaux
  • Pergolas
  • avancées de toit
  • brise-soleil
  • volets (attention aux volets en alu gris foncé. Très modernes, ils accumulent aussi beaucoup de chaleur quand vous les gardez fermés l’été).

Environnement

La végétation joue également un rôle primordial dans la ventilation naturelle. La présence d’une forêt près de chez vous ou d’une colline est comme un bouclier naturel contre les phénomènes atmosphériques. Aussi, les résineux se révèlent importants dans la lutte contre les vents trop fort. Les feuillus vous procurent un double privilège. Elles vous protègent contre les rayons du soleil en été et vous faire profiter du soleil en hiver.

Pourquoi ne pas disposer différents arbres fruitiers dans votre jardin dans les axes de vos fenêtres. L’hiver, sans feuilles, vous ne manquerez pas un rayon de soleil. L’été, ces arbres gorgés de fruits vous apporteront une ombre confortable.

Architecture bioclimatique : un style en forme de cube ou rectangle conseillé

Modèle épuré

La réduction des déperditions de chaleur de la construction peut être à l’origine de la diminution des besoins de chauffage. Pour éviter les pertes de chaleur, il faut être rigoureux dans le choix de l’architecture. Plus elle est simple, moins vous perdrez de chaleur. Le style étant de la forme rectangulaire ou cubique, les maisons composées de volumes décalés restent envisageables.

Une construction mieux isolée

Renforcez l’isolation ! La dimension des isolants utilisés peut être augmentée dans les différents points stratégiques de la maison. Il s’agit de la toiture, des murs, des planches, etc. Utilisez des rouleaux de laine de roche ou de verre ainsi que des laines minérales pour isoler les murs.

Un placement pour l’avenir

Comme vous l’avez bien compris, une maison bioclimatique apporte beaucoup d’avantages. Vous réduisez vos factures, vous êtes en accords avec vos convictions et vous vivez dans un domicile agréable et serein. Le prix d’une maison bioclimatique est un peu plus élevé qu’une construction traditionnelle. Vous serez donc l’heureux propriétaire d’un bien qui aura aussi une valeur plus élevée si jamais vous êtes amené à la revendre. Il s’agit ainsi d’un placement à la fois écologique et à la fois rentable pour l’avenir.

5/5 - (1 vote)
CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.