L

Le Moringa pourrait agir sur certaines maladies

On dit du Moringa qu’il guérit 300 maladies, il est d’ailleurs utilisé dans de nombreuses médecines ancestrales depuis des millénaires. Ainsi, d’Asie jusqu’en Afrique en passant par l’Amérique du Sud, nombreuses sont les utilisations de l’Arbre de la Vie. D’ailleurs, on utilise aussi bien les feuilles que les graines, mais aussi les écorces ou encore les racines. Ici, nous nous concentrerons sur les maladies que peuvent guérir les feuilles de Moringa.

Les bienfaits du Moringa

Avant toute chose, il est important de vous prévenir que les études sur le Moringa ont bel et bien démontré sa richesse en phytonutriments. Toutefois, dans certains cas, des études sont encore en cours pour confirmer son effet potentiel sur certaines maladies. Dans d’autres, les effets bénéfiques ont déjà été prouvés.

Réguler le diabète

Le moringa agit de deux manières intéressantes pour prévenir et contrôler le diabète :

  • Il fait baisser la glycémie quand elle est trop élevée
  • Il aide à réguler les taux de limpides sanguins, le cholestérol et les triglycérides.

Prévenir les problèmes cardiovasculaires

Grâce aux propriétés anti-hypertensives des feuilles, ainsi que le fait qu’elles sont également antioxydantes, anti-inflammatoires et qu’elles régulent la glycémie et la lipidémie ; on peut aisément conclure que c’est une bonne alliée dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Booster la récupération musculaire

La présence de nombreuses vitamines, de nutriments et d’oligoéléments dans le Moringa permet de renforcer vos performances physiques, mais aussi, de faciliter la récupération après l’effort.

Renforcer le système immunitaire

Il a été prouvé que le Moringa augmente la quantité de globules blancs et qu’il stimule la synthèse d’anticorps. Les antioxydants qu’il contient sont d’excellents alliés pour combattre un grand spectre de maladies. Lorsque l’hiver arrive, une cure de cet « arbre aux miracles » permet au corps d’être mieux préparé.

Se détoxifier

En favorisant la sécrétion de bile et l’élimination des toxines, le Moringa aide à la digestion. Il protège et détoxifie le foie de nos ingestions d’aliments trop sucrés et trop gras. Un formidable allié pour nettoyer son corps et ses organes.

Soigner le système digestif

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, les feuilles de cet arbre sont probablement très utiles dans le cas d’inflammations digestives en tout genre. Ainsi, on pense qu’elles pourraient soulager depuis des problèmes de gencives, jusqu’à des colites ou encore des ulcères.

Soigner l’anémie

La quantité de fer contenue dans le Moringa est très élevée, 105 mg pour 100 g de feuilles. Elle permet ainsi de favoriser la production de globules rouges et ainsi d’augmenter le taux d’hémoglobine dans le sang. Certaines ONG l’ont utilisé avec succès pour lutter contre l’anémie.

Combattre le cancer

Des études scientifiques semblent indiquer que le Moringa ait des propriétés anticancéreuses. Notamment parce qu’il stimule la destruction des cellules cancéreuses. Il serait particulièrement efficace dans le cas du cancer de sein et du cancer des intestins.

Réduire les difficultés respiratoires

En augmentant les concentrations d’hémoglobine, le Moringa aide également à élever le taux d’oxygène circulant dans le sang. Cela lui permettrait d’être efficace dans le cas de maladies respiratoires chroniques comme l’asthme.

Il convient toutefois de préciser qu’à ce jour, les études scientifiques sur les humains sont encore insuffisantes pour assurer avec certitude qu’il soigne effectivement toutes maladies qu’il est censé prévenir ou guérir. Il faut donc en consommer avec précaution et en parler à votre médecin. La valeur nutritive de ses feuilles en revanche a déjà été prouvée scientifiquement.

4.5/5 - (4 votes)
CategoriesNon classé

Laisser un commentaire