8

8 astuces zéro déchet et économique dans la cuisine et la salle de bain

Flat photo created by freepik - www.freepik.com

Il y a quelques mois, j’ai emménagé dans mon premier appartement, et je savais que je voulais mettre en place quelques actions zéro déchet déjà pour faire des économies et pour réduire mes déchets. 

Je vous propose aujourd’hui quelques astuces facile à mettre en place pour commencer petit à petit à adopter un mode de vie zéro déchet.

 

La cuisine

L’éponge

Au début nous avions acheté des éponges basiques, par souci de faciliter et sans connaitre d’alternatives intéressantes. 

Brosse zéro déchet

Au bout de 3 mois, nous avions déjà jeté plusieurs éponges car elle se déchiraient et sentaient mauvais.. J’en ai eu marre et j’ai découvert la brosse classique, doté d’un manche pratique et d’une tête rechargeable. Ainsi, après usure, cela fait moins de déchets.

Et de plus quel plaisir, aucune trace ne résiste, pas même les plus incrustée, ça mousse bien et c’est plutôt esthétique.

 

 

Le liquide-vaisselle

Lors de mon aménagement, je voulais faire moi-même mon liquide vaisselle, par soucis d’économies et de limiter mes déchets. J’ai donc suivi une recette sur Youtube à base de savon noir. Hélas, ce n’était pas fructueux, mon mélange s’était épaissi et avait du mal à sortir de mon flacon à pompe…

J’ai aussi entendu dans une vidéo qu’on pouvait tout simplement utiliser une savon de Marseille et le frotter pour faire mousser et laver sa vaisselle. 

C’est donc cette option que j’ai adoptée, j’ai acheté un savon de Marseille de 2kg à La savonnerie du fer à cheval chez O’bocal Nantes. 

Je le découpe au besoin pour laver la vaisselle et pour faire ma lessive aussi. 

 

Filtre au charbon Bouteille avec filtre au charbon

Je n’ai jamais eu l’habitude d’utiliser des bouteilles plastiques pour boire mon eau. Je trouve cela inutile, cher, lourd et vite encombrant.

J’ai donc opté pour des bouteilles en verre, avec des filtres en charbon que j’ai trouvé chez Natures et découvertes. Encore une chose que je trouve joli et esthétique. 

Pour l’entretien, il suffit de le faire bouillir tous les 4 mois et de le laisser sécher à chaque fin de bouteille. En plus de filtrer l’eau, le charbon enlève le goût du chlore que l’on sent  parfois et libère des minéraux. 

 

Les pailles réutilisablesPailles réutilisables

J’ai choisi de prendre des pailles réutilisables car j’en utilise plutôt régulièrement. De toute façon, il n’était même pas question d’acheter des pailles jetables. 

Elle étaient vendues avec un goupillon, super utile pour les nettoyer parce que sans c’est infernale. 

 

 

 

CompostCompost d'appartement

J’habite en appartement et, cuisinant un petit peu, j’en avais marre de voir la quantité de bio-déchets finir à la poubelle. 

Lors du 2ème confinement, je suis tombée sur un post Facebook de la start-up Ouivalo, qui propose des points de collecte dans Nantes pour composter. Et pendant le confinement ils proposaient un service de récupération de déchets à vélo. 

 

Il suffit de payer pour un seau hermétique et de contribuer financièrement le montant que l’on peut. Pendant 7 semaines, tous les jeudis, l’équipe Ouivalo est venue chercher mes déchets.

Ensuite, j’ai adhérer à un compost près de chez moi, il fonctionne avec un cadenas et je peux y aller quand je veux.

 

 

La salle de bain

Je vais continuer par vous présenter les petites astuces zéro déchet que j’ai mise en place dans ma salle de bain.

Le savon

Pour le lavabo,   nous avons mis en place un savon de Marseille solide et aussi un pousse pousse avec du savon liquide. J’achète en recharge ou en vrac le savon liquide.

À Nantes, il existe depuis décembre 2020, un jeune magasin poussé par un financement participatif Muzzü qui propose des produits d’entretiens, et de beauté dans des flacons consignés. 

petit +  : ils ont un site internet où vous pouvez retrouver leurs produits et ils livrent à Nantes et ses alentours, en vélo. 

L’oriculli

J’ai arrêté les cotons tiges car je trouvais que c’était des déchets inutiles. J’ai aussi lu que ce n’était pas forcément bon pour les oreilles alors j’ai acheté un oriculi en bois.  Je le désinfecte à chaque utilisation et je complètement adopté cette nouvelle façon de me nettoyer les oreilles.

Le démaquillage

Huile de coco

Depuis quelques mois, par soucis d’économies, j’ai décidé de me démaquiller uniquement à l’huile. J’ai choisi l’huile de coco mais je sais que beaucoup d’autres huiles peuvent aussi démaquiller. 

J’ai aussi acheté des cotons lavables en machine, car j’en avais marre de jeter 3 à 4 cotons par jour. 

 

 

 

 

 

Voici quelques astuces à mettre en place, petit à petit pour des jeunes actifs, des étudiants qui n’ont pas encore les

Cotons réutilisablesmoyens de tout changer. Ces astuces sont faciles à mettre en place et ne nécessite pas trop de moyens dépenses. Je tente de m’améliorer progressivement chaque jour car j’aime contribuer aux changements de consommation et d’habitude de notre société.

Dans un prochain article, je vous évoquerai ce que j’ai mis en place pour la machine à laver et l’entretien de la maison. 

Notez cet Article