A

AMAP, Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne

Trouver une AMAP pour alimenter son foyer est un geste éco-responsable. On vous explique pourquoi !

Tout d’abord, une AMAP est un mouvement visant à transformer notre système alimentaire. C’est l’endroit où les producteurs et les consommateurs de produits alimentaires authentiques se donnent la main dans un esprit de coopération, de solidarité et de respect mutuel. Bref, un monde où les gens honorent les agriculteurs qui produisent leur nourriture, protègent le sol dans lequel les fruits et légumes poussent. C’est aussi préserver l’eau qui irrigue les champs.

Les avantages pour les agriculteurs

L’AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) est l’un des modes de fonctionnement les plus écologiques dans le domaine de l’alimentation. Elle réunit des producteurs et des adhérents afin de fournir des produits locaux de haute qualité à leur source.

Pour l’agriculteur et parfois l’artisan, il y a un avantage financier. Les adhérents de l’AMAP acceptent le paiement anticipé des paniers. Cela permet au producteur de bénéficier d’une avance de trésorerie, afin de faire face aux dépenses de son exploitation (pertes liées aux aléas climatiques, achats de semences, salaires à payer…) sans avoir à s’endetter auprès d’une banque.

Au-delà, il y a aussi un avantage commercial. Le producteur n’a pas besoin de passer par des intermédiaires, il peut vendre directement et empocher 100 % de l’argent versé par le consommateur.

Également, une seule livraison pour une 50 aine de paniers en moyenne toutes les semaines, c’est bien pratique.

Enfin, et c’est finalement l’essentiel, il n’y a pas de gaspillage. On parle de partage de récolte, car comme les adhérents s’inscrivent sur la durée, les mois de production dense, les paniers sont bien remplis.

Les avantages pour les adhérents en AMAP

En fait, pour que vous puissiez toujours profiter du meilleur des produits, les agriculteurs cueillent les produits à leur apogée nutritionnel (généralement le matin du jour de livraison), en mettant l’accent sur les produits biologiques cultivés en petites quantités. Les paniers sont toujours matures et de saison. C’est idéal !

En amap, le rapport qualité-prix est imbattable. Et en plus, on bénéficie d’une variété exceptionnelle. Légumes oubliés, légumes anciens souvent introuvables dans la distribution classique. On fait des découvertes extraordinaires pour le bonheur des papilles. On sort de sa zone de confort qui consiste à reproduire ce que l’on sait déjà cuisiner. On surprend sa famille et ses invités. C’est bien sympathique tout cela !

Cerise sur le gâteau. Nous pensons que le plaisir de renouer les liens entre ville et campagne, et de redécouvrir l’agriculture sous un jour nouveau – en tant qu’agriculture nourricière – est un élément essentiel de la vie quotidienne.
En AMAP, nous sommes en association et on vient y chercher des expériences. D’abord en allant à la rencontre des producteurs chaque semaine. Ils sont tellement heureux de partager leur quotidien.
Et évidemment, comme dans chaque association, on se fait des relations, et même des amis. Les animations proposées sont aussi au programme.
En AMAP, un lien intergénérationnel peut se nouer. C’est en cela différent des associations autour d’un sport ou d’une école. Le mot d’ordre est convivialité.

C’est bon pour la planète !

En Grande Distribution, certains produits doivent faire le tour du monde avant de vous parvenir. En AMAP, on n’aime pas du tout cela. C’est pourquoi les AMAP contribuent à réduire les transports inutiles, afin de limiter les rejets de CO2 dans l’atmosphère.
Et moins de gaspillage au niveau des emballages. On vient avec son panier et on repart sans supplément de sacs (sauf pour les fruits rouges !). On intègre les principes du vrac et de la consigne le plus souvent.
Et par principe, tout est bio à quelques rares exceptions. On reste sur du local.
Saviez-vous que les adhérents en AMAP sont presque tous propriétaires d’un vélo qu’ils utilisent pour ramener leurs courses aussi.

Et la flexibilité dans tout cela ?

Et oui, on entend déjà dire à propos des AMAP : « un panier toutes les semaines, c’est compliquer pour s’organiser ». « Je n’ai pas le temps ». « SI j’oublie, que se passe-t-il ? ». « Des chèques en nombres à faire, mais je n’ai pas de chéquier ». « Est-ce que je peux ajouter des produits à ma commande hebdomadaire ? » etc
Beaucoup quittent ou ne rentrent pas en AMAP pour ces nombreuses raisons. Et c’est pour cela que des responsables d’AMAP ont eu l’idée de créer BIOTOUTCOURT. Le digital au service des AMAP, c’est la bonne idée ! On garde tout ce qu’il y a de bon dans le concept. En revanche, on facilite le paiement et les adhésions aux contrats en ligne. On peut aller voir son compte depuis son téléphone et on suit même l’actualité des producteurs. On peut quelques fois dans l’année, supprimer son panier suivant les délais proposés par les producteurs et le bureau de l’AMAP. Tout est automatique pour une vie en AMAP sans prise de tête.
Le travail est tellement simplifié que cela devient facile de créer une AMAP dans sa rue, son quartier. BIOTOUTCOURT vous propose même des producteurs.

En conclusion

L’avantage de la vente directe en AMAP est qu’il n’y a pas d’intermédiaires et que tout l’argent payé par le consommateur va au producteur. La confiance est restaurée.

Ensuite, à travers une mission permanente de partage d’idées et de connaissances sur la façon de bien manger aujourd’hui, on apprend.

Et tout cela en contribuant à préserver des pratiques alimentaires durables pour les générations futures. C’est ça la transmission.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire