P

Passez aux Protections Hygiéniques Bio

coton bio couché de soleil

Les périodes de menstruation peuvent être source d’angoisse et de mal-être chez certaines femmes. Une sensation d’inconfort, qui s’intensifie lorsque l’on utilise des protections pas toujours appropriées. Récemment, la marque Gina m’a contactée pour me proposer ses protections hygiéniques bio. J’ai alors reçu chez moi des échantillons que j’ai testés pour la première fois et dont les résultats m’ont agréablement surprise. J’aimerais ainsi partager avec vous mon expérience à travers cet article. Pourquoi passer aux protections hygiéniques bio, plutôt qu’utiliser des serviettes et tampons ordinaires ? Je vous dis tout.

La marque Gina en quelques mots…

Entreprise éco-responsable, coton biologique, transparence sur les produits utilisés… Découvrez les particularités de cette marque française.

Des produits biologiques certifiés

Soucieux de la santé des femmes et de préserver l’environnement, Gina a conçu une gamme de protections hygiéniques bio entièrement réalisées à base de coton 100% biologique. Ces protections hygiéniques sont certifiées GOTS par Ecocert. GOTS ou Global Organic Textile Standard est un label de certification dédié aux textiles biologiques vendus dans le commerce international en vue de rassurer les consommateurs sur l’origine écologique du produit. 

Une variété de protections saines et confortables

Parce que chaque femme a ses propres habitudes en matière de protections hygiéniques, la marque a développé une large gamme de produits bio efficaces, confortables et sains pour le plaisir de chacune d’entre elles. Gina propose ainsi des tampons, des serviettes hygiéniques et des protège-slips bio incluant :

  • des tampons hygiéniques bio « normaux » avec ou sans applicateur ;
  • des tampons hygiéniques bio « super » avec ou sans applicateur ;
  • des serviettes hygiéniques bio à ailettes « jour » ou « nuit » ;
  • des protège-slips.

coffret découverte gina

Ce qui différencie les protections hygiéniques bio des protections ordinaires

Les protections hygiéniques Gina se distinguent des protections traditionnelles sur différents aspects. En outre, elles sont dépourvues de parfums, de produits toxiques ainsi que de pesticides de synthèse tels que le phtalate, le glyphosate et les dioxines. 

Savez-vous que la majorité des serviettes, protège-slips et tampons ordinaires présents sur le marché utilisent du plastique et des poudres chimiques extrêmement absorbantes afin de résorber facilement le sang ? Tous ces composants sont des dérivés du pétrole. Ce qui nuit considérablement à l’état de santé de notre vagin. 

Par ailleurs, la cellulose présente dans les protections traditionnelles provient de la pulpe de bois qui est généralement blanchie sous l’action du chlore. Ce procédé dégage une quantité importante de résidus de dioxine, de dangereux polluants toxiques à la santé humaine et à l’environnement. Les protections hygiéniques bio présentent l’avantage d’être sans plastique et n’impliquent pas l’usage du chlore pour le blanchiment. 

 

Une entreprise éco citoyenne 

Pour recevoir les protections hygiéniques de la marque Gina, il m’a suffi de m’abonner en ligne, sans aucun engagement. En effet, je peux résilier le contrat à tout moment en un seul clic. De plus, en collaborant avec l’association « Règles élémentaires », la marque offre des serviettes et tampons bio à une femme dans le besoin à chaque nouvel abonnement. Ainsi, quand je m’abonne et commande une box de protections hygiéniques, je participe à aider une personne n’ayant pas accès à des serviettes ou des tampons. La précarité menstruelle est une réalité qui touche pas moins de 1.6 millions de femmes françaises. Ces femmes (et jeunes femmes ) qui n’ont pas les moyens d’en acheter (ou pas suffisamment) évitent souvent d’aller à l’école par manque de protections. On voit dans certains cas aussi l’utilisation de système D qui peuvent s’avérer très dangereux pour la santé. Je trouve cela vraiment très intéressant de pouvoir partager régulièrement et durablement avec les personnes qui ont besoin d’un petit coup de pouce.  

J’apprécie également les efforts qu’ont déployé la marque au regard de la préservation de l’environnement, notamment grâce à leur emballage individuel biodégradable fabriqué à partir de matériaux renouvelables émettant ainsi moins de gaz carbonique dans la nature.

 

La culture biologique du coton : en quoi est-ce important ?  

De prime abord, je tiens à souligner l’importance de l’aspect « bio » du coton utilisé dans les protections hygiéniques de Gina. D’une part, sachez que parmi les cultures les plus polluantes au monde figure la culture conventionnelle du coton. 

D’autre part, la culture du coton « non-biologique » n’a pas seulement des effets néfastes sur l’environnement. En effet, sur le plan social, les cultivateurs de coton sont souvent surexploités, surendettés et surtout exposés quotidiennement à des maladies graves résultant de l’utilisation massive de produits chimiques lorsqu’ils cultivent ce coton « non biologique ». 

coton bio couché de soleil

Les avantages des serviettes en coton biologique

À présent, si on en revient au coton proprement dit, nombreuses sont les raisons qui m’ont poussée à avoir recours aux protections hygiéniques bio pour mes périodes de menstruation. En effet, le coton constitue une matière première naturelle

  • micro aérée : à l’instar des T-shirts 100% coton, grâce à ces particules micro aérées, le coton laisse respirer la peau et contrôle efficacement le taux d’humidité. Ainsi, en utilisant des protections féminines 100% coton, la zone intime reste toujours au sec et bénéficie d’un maximum de confort. 

 

  • hypoallergénique : il est très souvent recommandé aux femmes présentant une peau sensible d’opter pour des protections intimes à base de coton. Des enquêtes réalisées par des gynécologues français révèlent que l’usage de protections féminines 100% coton soulageraient les démangeaisons et irritations causées par l’utilisation de serviettes traditionnelles en plastique ou en cellulose chez des patientes présentant la peau fragile. 

 

  • absorbant efficacement le liquide : le coton dispose d’incroyables propriétés d’absorption en absorbant plus de vingt fois son poids en liquide. Du fait de son grand pouvoir d’absorption, il n’y a nul intérêt à rajouter des composants super absorbants dans les serviettes, les tampons et les protège-slips à base de coton. 

 

  • douce et durable : Qui n’a encore jamais ressenti cette agréable sensation douce et soyeuse que procure le coton au toucher. De plus, la souplesse du coton fait que la serviette épouse parfaitement les courbes du corps. Enfin, de par sa nature végétale, le coton est à la fois durable et renouvelable. 

 

 

Et pour celles qui préfèrent les tampons, pourquoi choisir des tampons bio ? 

Il faut savoir qu’à l’origine, les serviettes et tampons étaient exclusivement réalisés à partir de coton. Mais sous l’intensification de la demande, les quantités ont été multipliées à une vitesse industrielle. Ce qui a poussé les fabricants à intégrer divers composés synthétiques dans la production, des substances qui sont à la fois moins chères et ultra absorbantes

Parmi ces substances chimiques actuellement utilisées dans l’industrie des protections féminines de masse figurent le glyphosate, un composé qui fait actuellement sujet de grand débat en France à cause de ses effets dévastateurs sur la santé et sur le bon fonctionnement de l’organisme. 

En effet, le glyphosate perturbe le système endocrinien et augmente les risques d’infertilité chez les femmes. Les études qui ont été réalisées sur cette substance chimique démontrent entre autres ses propriétés cancérigènes. Selon un rapport publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), le glyphosate aurait également un lien étroit avec les maladies chroniques telles que l’endométriose ou encore des maladies infectieuses comme le SCT (Syndrome du Choc Toxique) dont les complications nécessitent des soins intensifs immédiats. 

Enfin, le tampon synthétique une fois au contact d’un liquide comme le sang, libère de minuscules fibres qui peuvent gravement irriter les parois de la muqueuse vaginale. Faites-en vous-même l’expérience chez vous en mettant un tampon dans un verre d’eau. Laissez tremper une heure et vous verrez le résultat. 

C’est pour toutes ces raisons que, comparé au tampon classique, le tampon bio, qui ne contient pas d’ingrédient nocif, est sans danger pour notre santé. Il ne remplit qu’un seul rôle : nous protéger en toute circonstance.

 

Ce que j’ai pu constater à l’issue de ces tests d’utilisation

Dans cette dernière partie, je souhaite partager avec vous ma propre expérience, après avoir utilisé ces protections hygiéniques bio. 

Pour commencer, lorsque j’ai essayé les serviettes hygiéniques, j’ai été agréablement surprise par la sensation de confort qu’elles procurent, sans doute sous l’effet de la texture douce et délicate du coton. Je n’ai jamais été aussi à l’aise dans une serviette hygiénique. 

Par ailleurs, avec les protections hygiéniques bio de Gina, je choisis le pack qui me convient, avec les articles qui correspondent à mes besoins. Pour plus de confort par exemple, j’utilise les serviettes « nuit » pour m’endormir paisiblement la nuit, sans avoir à m’inquiéter de tacher mes draps blancs. De même, en journée, j’utilise les protections spéciales « jour » pour un maximum de confort.

Au cours de mes deux premiers jours de règles, les écoulements sont extrêmement abondants. Lorsque je porte une serviette ordinaire, je dois changer de serviettes cinq à six fois par jour. Les protections hygiéniques bio elles, ont une très grande capacité d’absorption. Je dépense ainsi moins d’argent et je gagne du temps car je n’ai plus besoin de changer fréquemment les serviettes ou les tampons dans la journée. D’ailleurs, pour éviter d’être prise au dépourvu, je suis précisément mes cycles menstruels. Grace à une recherche internet, je maîtrise maintenant le cycle de mes règles. Ce site permettant de bien le calculer, et il ne me reste plus qu’a noter les dates dans mon agenda. J’ai toujours sur moi les protections hygiéniques adaptées à mes besoins.

Ensuite, le fait que la marque m’envoie régulièrement les box par la poste me convient parfaitement car je n’ai plus à m’inquiéter lorsque je fais mes achats ni à me déplacer tous les mois à chaque fois que j’ai mes règles avant de me rendre compte que mon stock de protections intimes est à sec. 

Les tampons comme les serviettes et les protège-slips sont légers, pratiques et faciles à transporter. Ils sont également très flexibles et ne sont pas gênants, même au cours d’une activité physique intense (vélo, footing, natation…).

Enfin, ce qui me tient le plus à cœur dans l’utilisation de ces serviettes, protège-slips et tampons bio, c’est le fait de savoir que je fais du bien à mon corps, à la planète et aux personnes en difficulté qui n’ont pas les ressources pour s’acheter des protections hygiéniques.

 

Et vous, vous avez déjà franchis le pas ou vous y réfléchissez? Qu’elles sont vos doutes ou vos motivation?

5/5 - (2 votes)