C

Compost : un moyen simple de réduire ses déchets !

Vous venez de finir une banane. Un aliment qui vous achetez avec son propre emballage naturel – allez-y ! Vous vous êtes mis aux collations durables. Il est maintenant temps de se débarrasser de cette peau de banane. Vous vous dites : “Les pelures de banane sont naturelles, donc elles se biodégradent d’elles-mêmes, ça va se décomposer dans la poubelle. Alors, c’est bon, hein ?”

Faux !

Contrairement à la croyance populaire, votre peau de banane ne se décomposera pas dans la poubelle. Ce n’est pas parce qu’un produit est biodégradable qu’il se décompose correctement s’il est jeté à la poubelle. Pour qu’un objet organique se décompose correctement, il a besoin d’oxygène. Hors, dans les décharges, les poubelles sont tellement compactées que les biodéchets se retrouvent complètements privés d’oxygène. Le processus de décomposition se trouve alors complètement interrompue.

Alors, quelle est la solution ?

Vous avez alors deux options pour réduire vos déchets :

  • Manger votre peau de banane
  • Composter ce déchet !

Si vous n’êtes pas trop enthousiaste à l’idée de manger des graines, des tiges, des coquilles et des pelures (j’ai lu des recettes à base de pelure, à étudier pour une prochaine fois), le compost est votre meilleur choix.

Mais avant de nous plonger dans tout ce qui concerne le compost, parlons d’abord des déchets alimentaires. Saviez-vous qu’en moyenne un Français produits 536 kg de déchet par an. Mais attention, ces chiffres ne prennent pas en compte les déchets professionnels (industrie, agriculture, activité de soin) car là, on monte à 13.8 T de déchets produits par an et par habitant. Pour l’instant, seulement un tiers est valorisé, le reste fini soit à l’incinérateur, soit en décharge. (source CNIID.ORG)

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est une matière organique qui s’est décomposée au cours du processus d’exposition à l’air et à l’eau, et qui crée un mélange semblable au sol qui est plein d’éléments nutritifs. Cette matière est idéale pour le jardinage, l’agriculture, l’aménagement paysager et les plantes en pot.

Le terreau est obtenu par la digestion d’organismes vivants (champignons, bactéries , insectes , cloportes, des larves de coléoptères, des lombrics, des myriapodes, des gastéropodes, et bien plus encore)

Le processus de compostage est également bénéfique pour l’environnement parce qu’il empêche les déchets d’entrer dans les sites d’enfouissement qui n’ont pas besoin d’y être, ce qui réduit la quantité de méthane émise dans l’air (Ps : le méthane est un gaz à effet de serre qui contribue fortement au changement climatique).

Le compostage est une excellente pratique parce qu’il permet d’éviter l’enfouissement d’articles inutiles et aide à réduire les émissions de méthane. Ouais du compost !

Faire son compost à domicile

De quoi ai-je besoin pour faire du compost dans mon jardin ?

Que vous aillez un petit balcon ou un grand jardin, il existe différentes façons d’arriver au même résultat.

Le lombricomposteur pour le balcon

Même en ville, vous n’avez pas besoin d’un grand espace pour produire votre propre compost. Il suffit de vous équiper de disposer votre lombricomposteur dans un coin de votre balcon , et de l’alimenter au fur et à mesure.

Lors de l’achat, la boite est fournie avec des verres qui n’attendent que vos épluchures pour commencer leur travail. Vous obtiendrez ensuite, en plus de votre matière noire, du jus de compost (ou thé de compost) qui est très bon pour vos plantes.

Le bac dans un coin de votre jardin

Si vous avez la chance d’avoir un bout de jardin, vous pouvez installer un bac en bois, à même la terre qui servira à accumuler vos déchets de cuisine. Pensez à remuer légèrement la terre avant d’installer le bac, cela facilitera l’arrivée des premiers microorganismes.

Vous avez le choix entre différents matériaux suivant vos goûts (bois, plastique, fer) à condition qu’il y ait suffisamment d’aération.

Le simple tas au fond du jardin

Si enfin, vous avez le privilège d’avoir un grand terrain, vous pouvez tout aussi bien faire un simple tas dans un coin et laisser la nature faire son travail. Il faudra un peu l’aider au démarrage pour éviter certaines odeurs. En mélangeant ensuite les différents types de déchets, vous constaterez rapidement la création d’une terre noire sous les différentes couches de feuilles.

Que puis jeter dans mon composteur ?

Tout déchet organique à sa place dans le composteur. Il suffit de maintenir un équilibre relatif entre les déchets bruns ou les déchets verts (apport en azote notamment). Si vous voulez obtenir un compost de haute qualité, l’équilibre est important. Rassurez-vous, si vous ne désirez pas vous embêter, cela fonctionne aussi très bien (c’est mon cas). Prenez soin juste de réduire les morceaux un peu trop gros, cela évite qu’ils prennent trop de temps à se décomposer.

  • Feuillage
  • petits branchages
  • résidus de tontes
  • déchets de cuisine : coquilles d’œufs, marc de café, épluchure de fruits et légumes
  • différents déchets de bois non traité, mouchoir ou cartons
  • cendres

Ce qu’il faut éviter:

  • Reste de viande ou de poissons
  • nourritures grasses et huileuse
  • épluchure d’agrumes (trop acide pour les organismes). Par expérience, en petite quantité, ça ne pose pas de problème).
  • fromage
  • végétaux malades, mauvaises herbes

Quel est le processus et comment dois-je entretenir mon compost de jardin ?

Il est recommandé de trouver un endroit sec et ombragé à l’extérieur pour conserver votre tas de compost ou votre bac, mais pas trop loin d’une source d’eau comme un tuyau d’arrosage. Normalement, il n’est pas nécessaire d’apporter plus d’eau à votre compost. L’humidité contenue dans les déchets est suffisante.

Pour vérifier que votre compost est la bonne humidité, il suffit de prendre une poignée dans votre main et de la presser. Si de l’eau coule, votre compost est trop humide, il faut l’aérer plus, le mélanger. Si votre compost s’effrite, est sec et présente peu de matière noire, alors il faut que vous apportiez un supplément d’eau.

À quoi peut servir mon compost maison ?

Le compost est riche en nutriments et en engrais naturels, il est donc idéal pour le jardinage, l’aménagement paysager et le rempotage de plantes d’intérieur. Si vous en produisez beaucoup, prenez une brouette et partagez-en avec un voisin.

Compostage collectif

Comment puis-je avoir accès au compostage collectif ?

Certaines villes offrent des services de compostage de la même façon que pour les déchets ou le recyclage. A Toulouse par exemple, la municipalité propose plusieurs solutions. Vous avez la possibilité de vous regrouper avec 30 voisins pour mettre en place un composteur au pied de votre immeuble. Des composteurs collectifs ont aussi été installé dans différents jardins municipaux.

Des associations ou des sociétés se lancent dans le compostage !

Les alchimistes, une association qui collecte localement les déchets organiques dans chaque quartier aussi bien chez les professionnels que les particuliers. Leur action permet de réduire considérablement les trajets de ces déchets. Le composte obtenu sert ensuite à végétaliser la ville. Une antenne est en train de s’ouvrir à Toulouse.

Une autre association dans la région d’Avignon, Cyclo’composte, se charge de récupérer à vélo les déchets organiques.

Où dois-je conserver mes articles compostables jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être ramassés ou déposés ?

N’importe quel grand contenant hermétique a l’air devrait faire l’affaire pour garder les articles de compost en sécurité pour les entreposer dans votre maison, sous votre évier ou dans votre garde-manger. Vous pouvez aussi garder les articles dans un grand bol, un sac en papier ou un sac de compost dans votre réfrigérateur ou congélateur pour éviter qu’ils ne sentent ou n’attirent les insectes.

Que vous apportiez votre compost pour qu’il soit déposé ou ramassé, transportez-le dans un sac qui est aussi compostable comme un sac d’épicerie en papier ou un sac de compost fabriqué spécialement.

——

Avez-vous commencé à composter ? Quels trucs, astuces et ressources vous ont été utiles ? Connaissez-vous d’autres organismes ou associations qui peuvent nous aider à composter nos déchets ?

5/5 - (1 vote)
CategoriesJ'ai testé