C

Crinière de lion : pourquoi consommer ce champignon ? 

Il existe dans la nature de nombreuses plantes qui ont des propriétés médicinales. Mais aujourd’hui, c’est d’un champignon dont on parle : la crinière de lion. Aussi appelé Hericium erinaceus ou hydne hérisson, ce champignon pourrait soigner de multiples maladies. Découvrez pourquoi et comment le consommer afin de jouir de ses bienfaits. 

Qu’est-ce que la crinière de lion ?

La crinière de lion (Lion’s mane) est un champignon à l’aspect très particulier. Il est constitué de centaines de pics blancs ou jaunâtres, le tout formant une masse d’environ 25 centimètres de diamètre. Ce champignon pousse souvent sur des chênes ou des hêtres en fin de vie. Il est assez rare dans nos contrées, mais peut aussi être trouvé en Amérique du Nord, ou en Chine d’où il est originaire. 

Au-delà de son aspect inquiétant, la crinière de lion est parfaitement comestible. On lui prête même diverses propriétés médicinales, et ce, depuis des siècles dans la médecine chinoise. 

Quels sont les effets de ce champignon ?

Les effets sur la santé de la crinière de lion sont multiples. On va de propriétés neuronales, à des effets sur la digestion ou encore sur le système immunitaire. 

Les effets sur le cerveau

La consommation de crinière de lion est particulièrement réputée pour la santé du cerveau. L’Hericium erinaceus est un champignon qui peut soulager les maux de tête, permettre de prévenir les AVC, ou de lutter contre la maladie d’Alzheimer par exemple. 

Les bienfaits pour la digestion

Les bienfaits pour la digestion de la crinière de lion ne sont plus à prouver. Ingérer ce champignon a des vertus anti-oxydantes et anti-inflammatoires pour l’estomac, ainsi que pour les intestins. 

L’action sur le système immunitaire

La crinière de lion agit également sur le système immunitaire. Elle renforce le système immunitaire afin de prévenir et de guérir plus facilement les maladies. Certaines études lui prêtent même des pouvoirs de lutte contre le cancer. 

Comment consommer la crinière de lion ?

La crinière de lion peut se consommer fraîche, mais plus souvent séchée, entière ou en poudre. La façon la plus commune de consommer la crinière de lion est sous forme de gélules à avaler avec un verre d’eau. Sous forme de poudre, l’Hericium erinaceus peut être mélangée à du lait, du jus ou de l’eau chaude par exemple. Attention à bien respecter les doses prescrites et les contre-indications éventuelles pour les femmes enceintes ou les enfants. 

Où trouver la crinière de lion ?

La crinière de lion se trouve sur les arbres mourants d’Amérique du Nord, de Chine mais aussi d’Europe. En revanche, il est conseillé de ne pas la ramasser dans la nature car elle est assez rare. 

Ces champignons sont également cultivés par l’homme. Ils sont ensuite commercialisés séchés sous forme de poudre ou de gélule. C’est la manière la plus simple pour trouver la crinière de lion. 

Vous savez maintenant tout sur la crinière de lion et ses bienfaits pour la santé. Il ne vous reste plus qu’à vous en procurer afin de soigner ou de prévenir de nombreuses maladies. 

Notez cet Article
CategoriesNon classé

Laisser un commentaire